SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.26 número3Expresión tumoral de HER-2, receptores de estrógenos y de progesterona y su relación con características clínico-patológicas en pacientes uruguayas con cáncer de mamaInfección por VIH y desarrollo de fenómenos autoinmunes índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • No hay articulos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Revista Médica del Uruguay

versión On-line ISSN 1688-0390

Resumen

GONZALEZ ARIAS, Marelina et al. Tos convulsa: estudio clínico y de laboratorio de una enfermedad reemergente en lactantes pequeños y adolescentes. Rev. Méd. Urug. [online]. 2010, vol.26, n.3, pp.154-160. ISSN 1688-0390.

Résume Introduction: la coqueluche, maladie produite par Bordetella pertussis, a été classiquement une maladie de l’enfance Depuis quelques années, on informe des changements à la présentation clinique. On voit une augmentation des cas chez les adolescents et jeunes adultes ayant des symptômes non caractéristiques, et chez des nourrissons jeunes pas encore protégés par le vaccin, quelques-uns graves et mortels. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé elle occupe la cinquième place dans les causes de mort que l’on peut prévenir par vaccin. Pour modifier les schémas d’immunisation, il est important de connaître épidémiologie de chaque pays. Objectif: cette recherche prétend contribuer à établir si la coqueluche est toujours présente parmi les nourrissons hospitalisés dans le centre Hospitalier Pereire Rossell (CHPR). Matériel et méthode: on a réalisé une étude observationnelle et prospective depuis le 1er janvier au 31 décembre 2008. On a inclus tous les nourrissons de moins de 6 mois qui sont rentrés au CHPR et qui avaient un diagnostic clinique probable de coqueluche, accompagné de leucocytose égale ou supérieure à 20.000/mm³. On a recherché Bordetella pertussis par technique de PCR (réaction en chaîne de polymérase). Résultats: 26 nourrissons sont rentrés dans l’étude, suivant des critères préétablis. Chez dix d’entre eux, on a obtenu PCR positive. La moyenne d’âge a été de 2 mois ; la moyenne de toux, 11 jours, 6 enfants sur 10 n’étaient pas immunisés. Dans le cas de 8/10, il y avait des personnes ayant de la toux dans leur domicile. Conclusions: on confirme la vigueur de coqueluche chez les nourrissons qui utilisent le secteur public. La diffusion du problème et la discussion de nouvelles stratégies de vaccination contribueront au contrôle de cette maladie.

Palabras clave : TOS FERINA; WHOOPING COUGH.

        · resumen en Español | Inglés | Portugués     · texto en Español     · Español ( pdf )

 

Creative Commons License Todo el contenido de esta revista, excepto dónde está identificado, está bajo una Licencia Creative Commons