SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.26 issue2Continúa descendiendo la mortalidad por asma en Uruguay. Período 1984-2008Silicosis en trabajadores de laboratorios dentales. Una ocupación de riesgo author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Journal

Article

Indicators

Related links

  • Have no similar articlesSimilars in SciELO

Share


Revista Médica del Uruguay

On-line version ISSN 1688-0390

Abstract

FEBLES, Gustavo et al. Localización de lesiones mamarias subclínicas con marcador metálico (arponaje): análisis de los márgenes quirúrgicos. Rev. Méd. Urug. [online]. 2010, vol.26, n.2, pp.84-91. ISSN 1688-0390.

Résumé Introduction: la résection de la lésion à marges libres de tumeur est le but de la chirurgie conservatrice du cancer de sein. S’il existe une tumeur à la marge chirurgicale, le taux de récurrence sera plus élevé. Objectifs: on évalue l’expérience du Centre de Diagnostic Mammaire (CENDIMA) de l’Asociación Española Primera de Socorros Mutuos en ce qui concerne la chirurgie conservatrice du cancer de sein guidée par marqueur métallique. On étudie la proportion des marges chirurgicales et on analyse les facteurs associés à l’obtention de marges positives. Matériel et méthode: on analyse tous les cas de cancer mammaire sous clinique traités avec une chirurgie conservatrice guidée par marqueur métallique depuis janvier 2007 jusqu’en décembre 2009 (147 cas). Résultats: les marges ont été positives (en contact avec la lésion ou avec une amplitude qui atteint 1 mm) à 39 cas (26%) et négatives (à amplitude de 2 mm ou plus) à 108 cas (74%). La taille moyenne de la lésion est plus grande aux cas ayant des marges positives (15,6 mm contre 11,4 mm). Dans la population à marges positives, on observe une plus haute fréquence d’un composant canaliculaire in situ (82%) contre 42%), et une plus haute fréquence de micro calcifications à la marge mammographique (51% contre 14%). On a fait résection pour marges insuffisants à 42 cas (29%) et on a trouvé une tumeur résiduelle à 21 cas (50%). Conclusion: le profil de la lésion qui a plus de chances d’avoir des marges chirurgicales positives après la chirurgie conservatrice guidée par marqueur métallique, est le suivant: lésion majeure de 10 mm, avec un composant canaliculaire in situ à son histologie et avec des micro calcifications à l’image.

Keywords : BREAST NEOPLASMS [surgery]; BREAST NEOPLASMS [ pathology]; DIAGNOSTIC TECHNIQUES, SURGICAL.

        · abstract in English | Spanish | Portuguese     · text in Spanish     · Spanish ( pdf )

 

Creative Commons License All the contents of this journal, except where otherwise noted, is licensed under a Creative Commons Attribution License