SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.25 número1Oportunidades perdidas para evitar la transmisión materno-infantil del virus de la inmunodeficiencia humana; Uruguay 2005-2007Perfil genómico de riesgo en la práctica clínica índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • No hay articulos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Revista Médica del Uruguay

versión On-line ISSN 1688-0390

Resumen

POSE, Ana Cristina; REYES, Laura; SAONA, Gustavo  y  UMPIERRE, Verónica. Manometría esofágica en pacientes con disfagia, reflujo gastroesofágico y dolor torácico no cardíaco. Utilidad diagnóstica. Rev. Méd. Urug. [online]. 2009, vol.25, n.1, pp.34-44. ISSN 1688-0390.

Résumé Introduction: la manométrie est la technique de choix ou étalon-or dans l’étude des troubles moteurs œsophagiens. Objectifs: évaluer l’utilité diagnostique de la manométrie œsophagienne (ME), analyser les diagnostics manométriques selon le symptôme et comparer les résultats aux données publiées. Matériel et méthode: on a analysé les histoires cliniques et les tracés manométriques de 104 patients de la Clinique de Gastroentérologie de l’Hôpital de Clínicas, entre mars 2005 et octobre 2007, selon le symptôme qui a motivé l’étude: Dysphagie, (54), maladie pour reflux gastro-œsophagien (ERGE, 43) et douleur thoracique non cardiaque (DTNC, 7). Les patients ayant des altérations endoscopiques et cardiaques ont été exclus. Résultats: on a retrouvé des altérations manométriques chez 75,9% des patients souffrant de dysphagie, l’achalasie étant le trouble moteur le plus fréquent. Dans le groupe d’ERGE, 69,8% des manométries ont été anormales, le péristaltisme distal ineffectif (PDI) étant l’altération la plus fréquente. Dans le groupe de douleur thoracique, la proportion des altérations manométriques a été de 71,4%. L’utilité diagnostique de la ME a été de 73,1% (76/104; IC95%: 63,5-81,3). Conclusions: la ME dans cette série, a eu une utilité diagnostique élevée (73,1%), par rapport à celle d’autres travaux publiés. Les diagnostics manométriques dans chaque groupe coïncident avec ceux renseignés par d’autres auteurs en Europe et aux Etats-Unis ; on n’a pas trouvé d’études publiées en Amérique Latine évaluant les trois groupes considérés dans le présent travail. Même si on a retrouvé des différences significatives, la ME a eu une plus forte utilité diagnostique dans le groupe de patients souffrant de dysphagie.

Palabras clave : MANOMETRY; GASTROESOPHAGEAL REFLUX; DEGLUTITION DISORDER; CHEST PAIN.

        · resumen en Español | Inglés | Portugués     · texto en Español     · Español ( pdf )

 

Creative Commons License Todo el contenido de esta revista, excepto dónde está identificado, está bajo una Licencia Creative Commons