SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.24 issue2Importancia de la monitorización electrónica de la frecuencia cardíaca fetal intraparto como predictor de los resultados neonatalesTrimetazidina en el tratamiento del angor estable author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Journal

Article

Indicators

Related links

  • Have no similar articlesSimilars in SciELO

Share


Revista Médica del Uruguay

On-line version ISSN 1688-0390

Abstract

GIACHETTO, Gustavo et al. Hospitalizaciones por reacciones adversas a medicamentos y abandono del tratamiento farmacológico en el hospital universitario. Rev. Méd. Urug. [online]. 2008, vol.24, n.2, pp.102-108. ISSN 1688-0390.

Résumé Introduction: dans le monde, les maladies provoquées par des médicaments constituent un problème de santé publique. En Uruguay, on méconnaît le poids de ce problème. Objectif: estimer la fréquence et décrire les caractéris-tiques des hospitalisations pour des réactions adverses à des médicaments (RAM) et abandon du traitement phar-macologique (ATP) à l'Hôpital de Clinicas. Matériel et méthode: on a inclus des patients hospitalisés pour soupçon de RAM et d'ATP à l'Hôpital de Clinicas entre le 1er décembre 2006 et le 15 mai 2007. On a fait un échantillon aléatoire simple bimensuel au cours de 30 jours. On a tenu compte de l'âge, du sexe, des médicaments impliqués, de la maladie survenue, de la durée du séjour à l'hôpital et de l'evolution. Résultats: la fréquence des hospitalisations pour RAM et ATP a été de 4,3% (IC 95%, 2,8-5,3). La moyenne d'âge a été de 57 ans. Les RAM causées par des antibiotiques (n=4), antinéoplasiques et immuno-modulateurs (n=3), mé-dicaments cardiovasculaires (n=2), anticoagulants (n=1), antithyroïdiens (n=1), antiinflammatoires pas stéroïdes (n=1) et antiandrogènes (n=1). 5 patients sur 13 avec RAM ont eu un risque de vie. La cause de ATP a été: RAM (n=2), manque de compréhension des indications ou méconnaissance de l'importance du traitement, ou les deux (n=8), raisons économiques (n=3), inconnues (n=5). 4 pa-tients sur 18 avec ATP ont eu un risque vital dont 1 est mort. Conclusions: voici les premiers indicateurs nationaux d'hospitalisation pour RAM et ATP au secteur publique de santé. Afin d'évaluer la dimension réelle du problème, il faut prolonger l'observation et inclure d'autres centres d'assistance. On signale leur poids en ce qui concerne la gravité et le prolongement du séjour à l'hôpital.

Keywords : PHARMACEUTICAL PREPARATIONS [ adverse effects]; TREATMENT REFUSAL; HOSPITALIZATION.

        · abstract in English | Spanish | Portuguese     · text in Spanish     · Spanish ( pdf )

 

Creative Commons License All the contents of this journal, except where otherwise noted, is licensed under a Creative Commons Attribution License