SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.24 issue2Factores predictores de éxito en el tratamiento del tabaquismoHospitalizaciones por reacciones adversas a medicamentos y abandono del tratamiento farmacológico en el hospital universitario author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Journal

Article

Indicators

Related links

  • Have no similar articlesSimilars in SciELO

Share


Revista Médica del Uruguay

On-line version ISSN 1688-0390

Abstract

NOZAR, María Fernanda et al. Importancia de la monitorización electrónica de la frecuencia cardíaca fetal intraparto como predictor de los resultados neonatales. Rev. Méd. Urug. [online]. 2008, vol.24, n.2, pp.94-101. ISSN 1688-0390.

Résumé Introduction: la souffrance foetale aigue est un trouble métabolique lié à l’hypoxie et à l’acidose qui peuvent provoquer de graves lésions, voire la mort. Elle en est parmi les principales causes de morbidité et de mortalité néonatales. Objectifs: déterminer le rapport entre les différents indicateurs de fréquence cardiaque foetale suspecte d’hypoxie foetale (SHF). Matériel et méthode: étude descriptive prospective (novembre 2001-août 2004) à la Maternité du Centre Hospitalier Pereira Rossell. Population: 183 patients dont les critères d’inclusion furent: grossesse unique, présentation céphalique, travail d’accouchement et monitorage électronique de la fréquence cardiaque foetale indiquant SHF. La grossesse fut interrompue à tous les cas urgents après le diagnostic. Résultats: la moyenne du temps de diagnostic à la naissance fut de 16,97 minutes avec un écart standard de 7,7 minutes. Les marqueurs diagnostiques furent: DIP 2 (106 cas, 58%), bradycardie soutenue (79 cas, 43%), diminution de la variabilité (12 cas,6%). L’état acide basal étant la variable néonatale, le marqueur qui prédit le mieux la situation périnatale en ce qui concerne le pH < 7,10, est la bradycardie foetale, avec une valeur prédictive du test positif (VPP) de 31,6. Tenant compte du besoin d’accès du nouveau-né à l’unité de soins néonataux, le patron qui prédit le mieux ce fait est la diminution de la variabilité à valeur prédictive du test positif de 41,7. Conclusions: les méthodes utilisées chez nous pour le diagnostic d’hypoxie intra partum ont une basse VPP.

Keywords : FETAL MONITORING [ utilization]; FETAL MONITORING [methods]; LABOR, OBSTETRIC; HEART RATE [- physiology]; FETAL HYPOXIA [ diagnosis].

        · abstract in English | Spanish | Portuguese     · text in Spanish     · Spanish ( pdf )

 

Creative Commons License All the contents of this journal, except where otherwise noted, is licensed under a Creative Commons Attribution License