SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.23 número4Corrección instrumentada de la escoliosis idiopática del adolescente y artrodesis con aloinjerto de bancoFactores psicosociales asociados a patologías laborales en médicos de nivel primario de atención en Guadalajara, México índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • No hay articulos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Revista Médica del Uruguay

versión On-line ISSN 1688-0390

Resumen

RODRIGUEZ ALMADA, Hugo et al. La muerte posneonatal en domicilio diez años después: Montevideo, 2006. Rev. Méd. Urug. [online]. 2007, vol.23, n.4, pp.360-368. ISSN 1688-0390.

Résumé Introduction: des études nationales de 1996 montrent une haute prévalence de morts sans assistance pendant la période post-néonatale. Dans un nouveau contexte épidémiologique, il résulte intéressant d’analyser si la mortalité post-néonatale à domicile a modifié ses repères. Objectifs: 1. Connaître la mortalité post-néonatale à domicile à Montevideo en 2006, en décrire ses caractéris-tiques et ses facteurs environnementaux. 2. en connaître les causes et les procédés diagnostiques utilisés. 3. compa-rer les résultats à ceux de 2006. Matériel et méthode: on fait une étude descriptive comprenant tous les montévidéens morts à domicile dans la période post-néonatale en 2006. Les données: actes de décès, rapports de police, les autopsies et les études anatomo-pathologiques. On a utilisé le même formulaire qu’en 1996. Lorsqu’on disposait du rapport d’Anatomie pathologique, la cause de mort a été repérée. Résultats: en 2006, à Montevideo, il y eut 84 morts post-néonatales, dont 39 (0,46) à domicile. Les garçons furent plus nombreux (0,64). La moyenne d’âge, 3 mois et 15 jours. Le rapport poids/âge fut obtenu pour 34 cas dont 8 égaux ou inférieurs au percentil 5. Sauf la malnutrition ou la prématurité, dans la plupart des cas (0,67) il n’y avait pas d’antécédents pathologiques. 6 étaient porteurs de maladies connues et 7 avaient présenté des troubles respi-ratoires une semaine avant leur décès. La saison prédominante fut l’hiver (0,36). Presque tous les décès furent naturels et certifiés par le médecin légiste. Pour 24 morts naturelles/38, on a sollicité une étude anatomo-pathologique complémentaire. Tenant compte des résultats de l’autopsie judiciaire, des études anatomo-pathologi-ques et des antécédents pédiatriques, la principale cause de mort fut l’infection respiratoire (0,42). La plupart des morts (FR=0,56) viennent de 3 arrondissements de Montevideo, défavorisés du point de vue socio-économique. Si on compare aux résultats de 1996, la proportion de morts post-néonatales à domicile reste la même, ainsi que le profil des défunts. Discussion et conclusions: 1. la mort à domicile reste la moitié de la mortalité infantile pendant la période post-néonatale à Montevideo; il s’agit d’un problème significatif de santé publique évitable. 2. Elle est présente aux quartiers défavorisés. Le profil des décès correspond à celui d’il y a 10 ans. 3. On observe un changement d’attitude des médecins légistes qui certifient ces décès: ils demandent plus d’études anatomo-pathologiques et évitent d’attribuer la mort à des découvertes autopsiques pas significatives. 4. Connaître les causes de la mort n’est pas suffisant, ce qui pourrait être complété par une demande systématique d’études complémentaires importants, surtout anatomo-pathologiques et l’autopsie verbale, ainsi que par la discussion en comités de mortalité à intégration multidisciplinaire.

Palabras clave : SUDDEN INFANT DEATH; POSTNEONATAL MORTALITY; CAUSE OF DEATH; URUGUAY.

        · resumen en Español | Inglés | Portugués     · texto en Español     · Español ( pdf )

 

Creative Commons License Todo el contenido de esta revista, excepto dónde está identificado, está bajo una Licencia Creative Commons