SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.22 issue3Colonización vaginorrectal por Streptococcus del grupo B en mujeres embarazadas, entre las 35 a 37 semanas de gestaciónEncuesta a docentes del ciclo materno infantil: conocimiento de documentos universitarios author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Journal

Article

Indicators

Related links

  • Have no similar articlesSimilars in SciELO

Share


Revista Médica del Uruguay

On-line version ISSN 1688-0390

Abstract

GUTIERREZ, Stella et al. Dislipemia y lipodistrofia en niños uruguayos vih positivos en tratamiento antirretroviral. Rev. Méd. Urug. [online]. 2006, vol.22, n.3, pp.197-202. ISSN 1688-0390.

Résumé La survie des patients infectés par VIH s est améliorée avec le traitement antirétroviral à haute efficacité. De nouveaux problèmes ont apparu, tels que les effets adverses. Le but de ce travail est de décrire la prévalence de lipodistrophie et dislipémie chez des enfants infectés traités et de déterminer si le stade de la maladie et la durée du traitement s associent à ces troubles. Matériel et méthode: description de coupe transversale. On définit lipoatrophie à l enfant ayant un IMC normal et pli tricipital <5 percentile (p) ou joues creuses, ou les deux; lipohypertrophie au IMC normal et pli sous-scapulaire >90p ou graisse à disposition centrale, ou les deux; lipodistrophie combinée, celle qui inclut les deux types. On définit hypertriglycéridémie et hypercholestérolémie aux valeurs >90p selon des tables de référence. On a classé la durée du traitement à <5 ans et le stade de la maladie. Les résultats sont exprimés en pourcentages avec leurs intervalles de confiance de 95%. On a utilisé le test c2. Résultats: on a inclu 60 enfants de 6,8 ans (moyenne) + 3,3. 13 ont présenté lipodistrophie ( 21,7%, IC 95% 12,5-34,5) et 33 dislipémie ( 55%, IC 95% 41,7-67,7). Aucune des deux n a été associée au stade de la maladie. Chez les enfants à 5 ans ou plus de traitement, la dislipémie a prédominé, contrairement à la hypertriglycéridémie. La lipodistrophie n a pas été associée à la durée du traitement. Conclusions: La lipodistrophie t la dislipémie sont des troubles fréquents. Le monitoring des lipides et de la composition corporelle sont indispensables pour avoir des enfants plus sains.

Keywords : LIPODISTROFIA [ epidemiología]; DISLIPIDEMIAS [ epidemiología.]; INFECCIONES POR HIV [ quimioterapia].

        · abstract in English | Spanish | Portuguese     · text in Spanish

 

Creative Commons License All the contents of this journal, except where otherwise noted, is licensed under a Creative Commons Attribution License