SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.22 número2Estudio sobre diarrea en una unidad de cuidados intensivos quirúrgicaCirugía de la médula espinal amarrada con monitoreo neurofisiológico intraoperatorio índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • No hay articulos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Revista Médica del Uruguay

versión On-line ISSN 1688-0390

Resumen

CAJIGAS DE SEGREDO, Nelda et al. Agresión entre pares (Bullying) en un centro educativo de Montevideo: estudio de las frecuencias de los estudiantes de mayor riesgo. Rev. Méd. Urug. [online]. 2006, vol.22, n.2, pp.143-151. ISSN 1688-0390.

Résumé On étudie la fréquence chez les jeunes ayant des valeurs supérieures à l’Échelle d’Agression entre Paires, c’est-à-dire, la population à risque, échelle traduite, adaptée, factorisée et validée chez 607 étudiants de collège et de lycée (de 11 à 17 ans). Les réponses à cette échelle ont mis en évidence les attitudes des jeunes et de leur entourage social face à l’agression, ainsi que leur conduites de moqueries, d’intimidation et de querelle selon le sexe et l’âge. Les résultats obtenus correspondent avec la littérature mais ils fournissent aussi de nouveaux éléments. Les garçons présentent, plus que les filles, une attitude qui facilite la violence, des comportements agressifs physiques et verbaux, accompagnés d’un contrôle des impulsions plus bas. Ils doublent les filles en ce qui concerne les querelles physiques et les humiliations envers des camarades. Pour ce qui est des influences externes, l’attitude conciliatoire des adultes est plus reconnue par les femmes tandis que les garçons ont une tendance plus marquée à établir des relations avec des camarades transgresseurs. Parmi les dimensions identifiées. Plusieurs augmentent avec l’âge: la tendance à établir des liens avec des copains transgresseurs, l’attitude qui favorise l’agression, le manque de contrôle, les moqueries, ainsi que les conduites solidaires qui accompagnent. Or, les jeunes de plus de 15 ans ont plus de difficultés à accepter les messages de modération des adultes que les plus jeunes. Ce travail, l’instrument et les résultats obtenus, peuvent être très utiles dans des milieux sanitaires, éducatifs, familiaux et communautaires.

Palabras clave : CONDUCTA DEL ADOLESCENTE; ESTUDIANTES; AGRESIÓN [Psicología]; VIOLENCIA.

        · resumen en Español | Inglés     · texto en Español     · Español ( pdf )

 

Creative Commons License Todo el contenido de esta revista, excepto dónde está identificado, está bajo una Licencia Creative Commons