SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.22 número1Tratamiento endourológico de litiasis urinaria: Evaluación de resultados del equipo B de CETELU desde 1998 a 2004Cirugía de epilepsia: Experiencia en el Hospital de Clínicas de Montevideo índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • No hay articulos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Revista Médica del Uruguay

versión impresa ISSN 0303-3295versión On-line ISSN 1688-0390

Resumen

MEDINA, Julio et al. Conducta frente a la sospecha de infección relacionada a catéter venoso central para hemodiálisis. Rev. Méd. Urug. [online]. 2006, vol.22, n.1, pp.29-35. ISSN 0303-3295.

Résumé Introduction: déterminer exactement quels patients porteurs d’un cathéter veineux central (CVC) pour hémodialyse ont vraiment une infection liée au port de cathéter (IRcat), devient très important afin d’éviter un retrait inutile de celui-là, surtout pour les patients chez lesquels l,accès veineux central est compliqué. Objectif: 1) établir la fréquence de CVC retirés pour soupçon d’ IRcat pas confirmée, 2) identifier des facteurs cliniques aidant à améliorer l’exactitude diagnostique d’une IRcat. Matériel et méthode: type d’étude: d’observation, prospective. Période d’étude: 5 mois (du 1er mai au 30 septembre 2003) au Service de Néphrologie de l’Hôpital de Clinicas. Critère d’inclusion: patients majeurs de 18 ans assistés au Département de Néphrologie, ayant un CVC pour hémodialyse. Résultats: sur 107 CVC, 50 (46,7%) ont été retirés par infection et 57 (53,3%) par un autre motif. Les 50 cathéters retirés par soupçon d’IRcat ont été divisés en deux groupes: A) retrait de CVC par soupçon d’infection finalement confirmée. n=22 (44%), et groupe B) retrait de cVC par soupçon d’IRcat finalement pas confirmée. n= 28 (56%). Une comparaison de 20 variables au moyen d’une analyse univariée. Après une période de plus de 14cjours de port de CVC, la fièvre fut associée à une IRcat (p=0,002, OR=2,1, IC 95%= 1,2-3,7). Conclusions: à 56% des CVC pour hémodialyse retirés par soupçon de IRcat, l’infection ne fut pas confirmée. Le port d?un CVC pour plus de 14 jours détermine que l’infection soit liée à une IRcat.

Palabras clave : CATETERISMO VENOSO CENTRAL; DIÁLISIS RENAL; CONTROL DE INFECCIONES.

        · resumen en Español | Inglés     · texto en Español     · Español ( pdf )

 

Creative Commons License Todo el contenido de esta revista, excepto dónde está identificado, está bajo una Licencia Creative Commons