SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.21 número1Metabolismo de los estrógenos endógenos y cáncer de mamaSerotipos, perfil plasmídico y antibiotipos de cepas de Shigella flexneri aisladas de niños menores de 5 años con diarrea sanguinolenta usuarios de los servicios de Salud Pública índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • No hay articulos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Revista Médica del Uruguay

versión On-line ISSN 1688-0390

Resumen

ROLDAN, Gloria; SOSA, Alejandra  y  RODRIGUEZ, Robinson. Anticoagulación en pacientes portadores de tumores a nivel del sistema nervioso central. Rev. Méd. Urug. [online]. 2005, vol.21, n.1, pp.23-29. ISSN 1688-0390.

Résumé Introduction: les complications thromboemboliques sont présentes à 15% des patients avec cancer. Ceux qui sont porteurs de tumeurs primaires ou secondaires au niveau du système nerveux central (SNC) ajoutent aux facteurs de risque qu’on trouve chez les patients oncologiques, des éléments particuliers qui les rendent très sensibles à cette complication. Le risque que comporte l’utilisation d’anticoagulants chez des patients avec lésions au SNC est souvent exagéré, ce qui fait qu’on ne les utilise pas avec un critère préventif. D’ailleurs, une fois la complication thrombotique produite, on doit les utiliser à doses thérapeutiques. Objectif: mesurer les risques et les bénéfices de l’emploi d’anticoagulants avec un critère préventif et thérapeutique chez des patients porteurs de tumeurs au niveau du SNC. Méthode: on fait une révision de la bibliographie sur ce sujet publiée pendant les 10 dernières années. Conclusions: l’indication de traitement anticoagulant préventif avec warfarine à petites doses chez des patients ambulatoires porteurs de tumeurs encéphaliques, doit être basée sur la valeur de risque bénéfice individuel et sur la possibilité d’un étroit contrôle para clinique. Dans le cadre d’une intervention chirurgicale, le bénéfice de la prévention thromboembolique, avec héparine fractionnée ou de bas poids moléculaire, supère le risque hémorragique notamment à la neurochirurgie. Les patients ayant des complications thromboemboliques plus grandes bénéficient du traitement anticoagulant à critère thérapeutique, pourvu qu’on maintienne un étroit contrôle des doses

Palabras clave : NEOPLASMAS CEREBRALES; ANTICOAGULANTES [uso terapéutico]; TROMBOSIS [complicaciones].

        · resumen en Español | Inglés     · texto en Español     · Español ( pdf )

 

Creative Commons License Todo el contenido de esta revista, excepto dónde está identificado, está bajo una Licencia Creative Commons