SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.26 issue3Reacciones adversas a los medicamentos en un servicio de medicina interna del Hospital UniversitarioTos convulsa: estudio clínico y de laboratorio de una enfermedad reemergente en lactantes pequeños y adolescentes author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Revista Médica del Uruguay

Print version ISSN 0303-3295

Abstract

DELGADO, Lucía et al. Expresión tumoral de HER-2, receptores de estrógenos y de progesterona y su relación con características clínico-patológicas en pacientes uruguayas con cáncer de mama. Rev. Méd. Urug. [online]. 2010, vol.26, n.3, pp. 145-153. ISSN 0303-3295.

Résumé Introduction: le cancer de sein (CS), principal responsable de mort par cancer des uruguayennes, est une maladie hétérogène. L’étude de l’expression tumorale du récepteur du facteur de croissance épidermique 2 (HER-2), le récepteur d’oestrogène (RE) et le récepteur de progestérone (RP) permet de reconnaître des sous-types à caractéristiques cliniques pathologiques et évolutives variées. Objectif: connaître le profil de expression tumorale de HER-2, RE et RP et leur lien avec des données cliniques pathologiques chez des patientes uruguayennes atteintes de cancer de sein. Matériel et méthode: on fait la révision clinique des patientes atteintes de CS ayant subi une intervention chirurgicale pour une période de deux ans, choisissant celles portant la détermination de HER-2, RP et RE par immunohistochimie. On compare le profil de manifestation de ces marqueurs à l’âge au diagnostic, type et degré histologique (GH) et stade pathologique (TNM). Résultats: 197 patientes furent sélectionnées dont voici les caractéristiques: 55 ans (moyenne), 85% carcinome ductal, 59% GH 1-2; 75% stade I- II; 51% métastase axillaire; 78% RE-RP +; 10% HER2+; trois sous-types furent définis: HER2- RE/RP+ (73%), HER2+ (10%) et triple négatif (TN) (17%). Les sous-types TN et HER2+ furent associés à un degré histologique plus grand (p<0,05) et le TN à un âge plus bas au diagnostic (p<0,05) que le sous-type HER2-, RE/RP+. Conclusions: le pourcentage de patientes avec CM invasif sous-type HER2+ (10%) est inférieur à celui reporté par d’autres études (17%-28%). En concordance avec des études préalables, les sous-types TN y HER2+ ont été mis en relation avec des tumeurs plus indifférenciées et le TN a été présent chez des patientes plus jeunes.

Keywords : NEOPLASIAS DE LA MAMA -2 [patología]; RECEPTOR erbB-2 [análisis]; RECEPTORES ESTROGÉNICOS; RECEPTORES DE PROGESTERONA.

        · abstract in English | Spanish | Portuguese     · text in Spanish     · pdf in Spanish