SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.20 número2Importancia de la anemia en el cáncer colorrectalLa terapia hormonal en la posmenopausia y las promesas incumplidas índice de autoresíndice de assuntospesquisa de artigos
Home Pagelista alfabética de periódicos  

Serviços Personalizados

Artigo

Links relacionados

Bookmark

Revista Médica del Uruguay

versão impressa ISSN 0303-3295

Resumo

FRESCO, Rodrigo  e  SUAREZ, Liliana. Recomendaciones para la prevención y el tratamiento de náuseas y vómitos inducidos por quimioterapia. Rev. Méd. Urug. [online]. 2004, vol.20, n.2, pp. 120-129. ISSN 0303-3295.

Résumé Les nausées et les vomissements sont parmi les effets adverses les plus fréquents de la chimiothérapie et parmi les plus redoutables chez les patients. Un bon contrôle de lémétie aigue et tardive détermine une meilleure qualité de vie et une plus grande collaboration du patient au traitement. Même si on dispose de stratégies antiémétiques plus efficaces, il est fréquent de voir qu’elles sont mal employées. Le but de ce travail est d’établir des guides précis pour la prévention et le traitement des nausées et des vomissements survenus par chimiothérapie, adaptés à notre réalité,tout en gardant une relation coût- bénéfice équilibrée. Les facteurs de risque pour les nausées et les vomissements induits par chimiothérapie dépendent de chaque patient et du traitement, le plan chimiothéra-peutique restant le plus important. Dans les cas à plus grand risque de ces effets adverses (cisplatin, cyclo-phosphamide, adriamicine, entre autres) la combinaison d’un antagoniste 5HT3 plus corticoïde prévient plus efficacement les effets émétiques aigus que d’autres combinaisons avant utilisées. Pour les effets émétiques tardifs, on n’a pas prouvé la supériorité de l’emploi d’antagonistes 5HT3, si bien que son coût plus élevé ne justifie pas son emploi initiel. Dans les situations à risque moyen, (5-Fu, taxanos. Etoposide) le traitement avec corticoïdes ou métochlopramide suffirait, n’étant pas conseillable au début la prophylaxie des effets tardifs. Pour les situations à bas risque (bléomicine, vinca) on ne signale pas de prophylaxie des nausées et de vomissements induits par chimiothérapie. Les antiémétiques par la bouche sont aussi efficaces que par voie veineuse, et plus convenables par leur coût

Palavras-chave : emesis [prevención y contro]; NÁUSEA [prevención y contro]; quimioterapia [efectos adversos]; antieméticos.

        · resumo em Espanhol | Inglês     · texto em Espanhol     · pdf em Espanhol