SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.19 número1Prevalencia de diabetes en pacientes internados.: Factores socioeconómicos-culturales; educación de la enfermedad y dificultades para el tratamientoPerfil clínico y resultados de la hormonoterapia de reemplazo en la población hospitalaria uruguaya índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Revista Médica del Uruguay

versión impresa ISSN 0303-3295

Resumen

VACAREZZA CONSANI, Mariela; VAZQUEZ PEDROUZO, Rodolfo  y  SAVIO LARRIERA, Eduardo. Alteraciones del metabolismo lipídico en pacientes infectados por VIH. Rev. Méd. Urug. [online]. 2003, vol.19, n.1, pp. 45-52. ISSN 0303-3295.

Résumé La propagation de l' infection par le virus de l'immuno-déficience humaine (VIH) au début des années 80 et sa conséquence finale, le syndrôme d'immunodéficience acquise (sida), origine un grave problème sanitaire soit du point de vue de la morbimortalité soit en ce qui concerne les aspects sociaux et les coûts d'assistance. En Uruguay, l'nfection par ce rétro-virus a les caractéristiques d'une épidémie contrôlée (0,3%). La thérapie anti-rétrovirale a transformé cette pathologie en une maladie chronique et contrôlable du point de vue thérapeutique, pourtant on a commencé à observer de nouvelles situations morbides dérivées. Les troubles du métabolisme lipidique en est une. En Uruguay, on ne connaît pas le taux de dyslipémies chez les patients infectés par VIH. Le but de ce travail-ci est de comparer la prévalence de troubles du métabolisme lipidique parmi des personnes infectées par VIH et d'individus séronégatifs. On établit par ailleurs comme buts spécifiques, de connaître le type de troubles lipidiques présents chez des patients infectés par VIH, et de déterminer si ces troubles trouvés chez des patients traités avec thérapie antirétrovirale (TARV) sont différents selon le médicament utilisé. Dans ce but, on a fait un dessin descriptif, transversal, de deux groupes d'individus; l'un correspond à un échantillon probabilistique de 133 patients VIH positifs et l'autre correspond à un autre échantillon de 133 patients sains. Le sens statistique des différences entre les groupès a été analysé au moyen de l'épreuve des moindres carrés. On a tiré comme conclusion, de même que d'autres études faites ailleurs, que l'infection par VIH produit des troubles au métabolisme lipidique, de même que le traitement avec thérapie anti-rétrovirale, et que parmi les médicaments anti-rétroviraux, ceux qui produisent les troubles lipidiques les plus sévères sont les inhibiteurs des protéases ritonavir et indinavir. Cela justifie la recherche de troubles lipidiques chez les patients qui reçoivent TARV.

Palabras llave : LIPIDOS [metabolismo]; SINDROME DE INMUNODEFICIENCIA ADQUIRIDA [quimioterapia]; INFECCIONES POR VIH.

        · resumen en Español | Inglés     · texto en Español     · pdf en Español